MAP 2017 - Nouveau lauréat : Franck Soudan

MAP 2017
Nouveau lauréat :
Franck Soudan

Artiste-programmeur et chercheur dans le domaine des arts et des humanités numériques, Franck Soudan est rattaché au département Communication / Hypermédia de l’Université de Savoie, ses travaux portent sur les enjeux esthétiques et politiques des logiciels, les algorithmes et leurs conséquences conceptuelles.

résidence MAP #2 : Lauréat du programme Map des Pépinières européennes pour jeunes artistes, l’artiste Franck Soudan est en résidence de création à Transcultures à partir du 1er avril 2017.
 
En collaboration avec l’artiste multimédia Marc Veyrat, il développe depuis 2010 le projet « U-rss », une constellation d’œuvres numériques engageant une relation critique vis-à-vis de la société de l’information, des algorithmes et du réseau Internet. Ses travaux ont notamment fait l’objet d’exposition en ligne (SPAMM – 2015) ou au sein d’institutions (BNF Paris – 2011) ; d’installations permanentes   (Musée museum de Gap – depuis 2013) ainsi que de nombreuses présentations en France ou à l’étranger. Dans le cadre de sa démarche de recherche & développement, il a également conçu et développé le projet « Les Chemins de la Culture », un dispositif hypermédia de médiation culturelle appliqué au territoire de Bourg-en-Bresse.
 
Toujours dans le cadre du projet « U-rss », il a le plus récemment développé « FFF », une sculpture numérique, dynamique et collective construite à partir de la moisson d’informations issues de profils Facebook. Cette œuvre, initialement exposée pour ArTICLand (Galerie de Larith – Chambéry), a été présentée dans le cadre du Computer Art Congress 5 (Paris) et sera ré-éditée pour le festival international d’arts numériques VIDEOFORMES 2017.
 

 

Projet : jonXion
 
Les carrefours, les places, les croisements et les bifurcations dessinent les points de repères fondamentaux que nous impliquons à notre orientation dans l'espace physique ; et d'eux partent les lignes de fuite et les frontières qui imprègnent toute l’ambivalence de notre rapport aux autres. Avec l’emploi généralisé du GPS, voilà que nous apparaissons toujours placés au centre de la carte, orientés dans l’espace géographique par le biais d’un système d’informations qui ne cesse de moduler notre expérience concrète du territoire. Sur cet espace lisse, que devient la réalité d’une bifurcation, le passage d’une frontière ? Le projet de résidence Jonction proposé par Franck Soudan concerne le développement d’une œuvre numérique associée à une installation, à mi-chemin entre l’art génératif et la géographie, et dont l’intention artistique est de composer la signature visuelle d’un territoire en utilisant exclusivement les composantes cartographiques de celle-ci où apparaissent un croisement de voies de circulation. L’intention artistique de cette carte utopique, cousant bout à bout les seules portions de l’espace pour lesquelles nous devons choisir une direction, serait d’engendrer un canevas graphique abstrait (le graffiti algorithmique d’un espace d’informations) en le mettant en rapport avec cette donnée cruciale de la cartographie actuelle, qui consiste à placer l’individu au centre de l’espace géographique. À cet effet, nous associons cette carte à l’existence d’êtres artificiels brodant, parmi toutes ces intersections, le plus court chemin de toutes les routes possibles.